logo

ESPACES D’ÉTAT DISCRETS
Concours Europan 9 – Reims

LES LANIÈRES HABITÉES

Le projet repose sur l’aménagement d’un quartier de logements alliant densité, diversité des modes d’habiter et qualité de vie. Aux longues lignes continues dessinées par la rivière et l’infrastructure se superpose une trame transversale, plus resserrée, née de l’orientation naturelle du terrain (écoulement des eaux) et du respect du parcellaire existant. L’affirmation de ces transversalités répétitives crée la perméabilité entre le quartier Sainte-Anne désenclavé, l’infrastructure, la coulée verte.
Ce n’est donc pas le lieu de la valorisation d’un boulevard urbain, rythmé de façades régulières mais celui de l’émergence de porosités et de vues aléatoires. Cette trame orientée se superpose à celle du bâti en lanière et répond ainsi à la demande de logements sur le site. Ce système génère un habitat modulaire où le collectif, l’intermédiaire et l’individuel s’associent au gré des besoins. Trois modules de lanières sont définis. L’accessibilité et le système des vues de chaque module permettent de les assembler selon un rythme resserré et contribue à définir le caractère urbain du quartier, tout en ménageant des ouvertures sur des espaces libres (conciliant ainsi nature et ville) et préservant l’intimité de chaque habitant.

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Reims – MEDDAT
Maîtrise d’oeuvre : BEAU BOUR (mandataire)
Emilie Chatel, Vanessa Mathieu et Hélène Zelter (collaborateurs)
Surface : 12 Ha / 350 logements
Concours : 2007 / Projet Lauréat